Vous êtes ici / YOGA TONIFIANT / Ré-équilibrage du Bassin

Tester et ré-équilibrer le bassin

 

 

 

– Étirement des muscles adducteurs (intérieurs de la cuisse) du côté de la jambe tendue

 

 

– Renforcement du côté de la jambe pliée.

Toute posture peut être utilisée comme un test
Les genoux étant bien tendus et le demeurant, en déplaçant le bassin un peu à gauche puis à droite, on perçoit nettement si les muscles adducteurs sont plus raides d’un côté que de l’autre.

C’est ce qui arrive lorsqu’une hanche est plus haute.
Quand une hanche est plus haute d’un côté par rapport à l’autre, généralement,
– les adducteurs sont plus raides du côté de la hanche la plus haute,
– de ce coté-là, la jambe est plus musclée, on tient mieux l’équilibre,
– c’est de ce coté-là que l‘on se tient volontiers « déhanché ».
En effet, se déhancher d’un côté, c’est déplacer le centre de gravité vers ce côté. En le faisant, on constate que de ce côté, la hanche devient plus haute. On ressent et on comprend qu’elle porte plus le poids du corps.
C’est en contractant les adducteurs d’un côté que l’on se déhanche vers ce côté. C’est pourquoi, dans le cas général, les adducteurs de la hanche la plus haute sont plus forts, plus exercés, plus courts.

Si on souhaite ré-équilibrer son bassin, ce qui peut supprimer des douleurs de cou, de dos, de sacro-iliaques, etc., il faut :
– étirer les adducteurs de la hanche la plus haute (s’il se vérifie qu’ils sont effectivement moins souples), jusqu’à retrouver une souplesse homogène entre les deux côtés,
– ré-entrainer la jambe la plus faible, la muscler, car sinon, bien sûr, on conservera l’habitude de s’appuyer sur la jambe la plus solide, c’est tellement plus confortable,
– prendre conscience de cette habitude pour la changer.

C’est ce que fait cet exercice, puisqu’il permet, à la fois :
– d’étirer les adducteurs les plus raides,
– de renforcer la jambe la plus faible, en pliant le genou et en déplaçant le poids vers elle.

Comment faire les exercices tous ensemble
tout en respectant les besoins particuliers de chacun ?

Les participants qui n’ont pas de différence entre les deux côtés font la posture une fois d’un côté, une fois de l’autre, tandis que ceux qui ont une différence la font deux fois du même côté.

Page suivante et Menus

Comments are closed.