Vous êtes ici / hallux valgus, pied / Hallux Valgus

HALLUX VALGUS

Il s’agit de la déviation du gros orteil.
D’abord apparaissent rougeur et douleur (inflammation) à la base du gros orteil, puis un grossissement, familièrement appelé « oignon ».

C’est une arthrose. Comme je l’ai dit la page précédente, l’apparition de cet oignon est la conséquence de la souffrance articulaire de la base du gros orteil. Prenons pour exemple une autre articulation : c’est comme si la cheville était forcée, pendant des années, à la limite de l’entorse. On comprend que cela la fasse souffrir.

De par la déviation, des zones de cartilage subissent une hyper-pression. Appuyées trop fortement l’un contre l’autre, à chaque mouvement, elles s’agressent et s’irritent. On voudrait les râper, les limer, on ne ferait pas mieux. L’arthrose, c’est ce processus de destruction du cartilage par hyper-pression dans le mouvement. Tout d’abord, l’irritation du cartilage crée une inflammation : l’articulation à la base du gros orteil rougit. A la suite d’une l’inflammation, il y a création de calcifications : de l’os anarchique se forme (exostose). C’est ainsi qu’apparait « l’oignon ». A chaque pas, cette bosse frotte contre le cuir à l’intérieur de la chaussure, ce qui augmente la douleur.

Il est évident que pour arrêter le processus de déformation ou, mieux, l’inverser, il est indispensable de ramener le gros orteil dans son axe.

Qu’est ce qui produit la déviation du gros orteil ?

Les chaussettes de contention et surtout, bien sûr, les chaussures aux bouts trop étroits, surtout si le talon haut pousse le pied à l’avant de la chaussure. Le pied prend la forme de la chaussure. Éviter ces chaussure au quotidien relève du bon sens.

Deux autres causes existent :

1. Les raccourcissements musculaires

De la même façon que pour le cou ( cliquez ici ), si le gros orteil est dévié, c’est parce que son extrémité est tractée, déplacée sur le côté par les muscles devenus trop courts qui y sont fixés.
Nous étirerons donc ces muscles.

Avec des exercices réguliers, peu à peu, ces muscles retrouvent leur longueur d’origine, nous libérons le gros orteil. Il revient dans son axe. La rougeur et la douleur de l’inflammation diminuent puis disparaissent. La bosse ne grossit plus et parait s’amoindrir car la déviation elle-même augmentait l’impression de bosse.

2. La marche avec les pieds ouverts

Nous verrons par quel processus cette façon de marcher déforme le gros orteil et quels muscles étirer pour retrouver la marche, pieds parallèles, qui fut la nôtre, quand nous étions enfant.

On peut avoir un seul pied plus ouvert (il sera aussi plus plat). C’est de ce côté que l’hallux valgus apparaîtra en premier.
Cette différence entre les pieds provient, le plus souvent, d’un déséquilibre du bassin : le bassin est tourné ou une hanche est plus haute que l’autre.
Il est amusant de faire varier l’aplomb du bassin et de voir comment cela change la forme des pieds.

En étirant les muscles des hanches, nous découvrirons quels sont les muscles raccourcis qui déséquilibrent le bassin (car l’étirement d’un muscle est aussi le test de son élasticité) , en vue de le remettre d’aplomb.

Page suivante et Menus

Comments are closed.