Vous êtes ici / Méditer / La posture comme façon d'être / S’asseoir avec confort

LA POSTURE, MANIFESTATION CORPORELLE DE MON ATTITUDE INTÉRIEURE

La posture de l’assise en silence

Cette posture est inspirée de ZaZen. Elle est enseignée avec souplesse et progressivité.
J’accompagne chaque participant dans la façon d’aménager sa posture afin qu’il ressente un confort pendant les 25 mn que dure une assise.

Ce confort permet d’être disponible pour le processus de la méditation, pour plonger en soi-même.
Si on en ressent le besoin, il ne faut pas hésiter à appuyer son dos.

Nous préparons ce bien-être, avec les exercices « Habiter Son Corps » tels que le « repousser du siège avec le bassin » et ceux par lesquels nous retrouvons la souplesse des jambes, la détente des épaules et une respiration libre et profonde.

Il est important de ne pas souffrir des genoux et de ne pas les abîmer. En yoga, « nous tutoyons nos articulations mais nous vouvoyons nos genoux ». Si un genou est fragile, j’encourage à s’installer avec une jambe dépliée devant soi, à placer un coussin sous son genou ou à s’asseoir sur une chaise. On peut très bien méditer sur une chaise.
Il vaut mieux prendre trop de précautions, au début et, peu à peu, grâce aux exercices que nous pratiquons, ne plus en avoir besoin, plutôt que le contraire, ce qui reviendrait à ne pas prendre de précautions, se faire mal et, finalement, se résoudre à les prendre .

Nous prenons au sérieux la proposition de Patanjali :
« La posture doit être stable et agréable ».

Comments are closed.