Pourquoi les dos sont-ils si souvent tendus, fatigables ?

Comment se tenir avec
les fibres musculaires infatigables du dos, de type I,
les faire travailler ?

Expérience libératrice !

Car se tenir avec les fibres volontaires
crispe le dos
(acide lactique).
Elles ne sont faites pour se contracter toute la journée.

 

un dos léger et reposant

8 au 12 mai

Mercredi 8 mai et Jeudi de l’Ascension
Du mercredi à 15h au dimanche à 16h

Assis sur un petit banc-Cours et Stages Yoga Yvette Clouet-13005 Marseille


Se tenir assis à partir du bassin, ce qui permet de poser le haut du corps sur le bas du corps. Expérience libératrice : enfin on n’a plus à « porter son dos ». Enfin on peut se laisser porter par lui et se reposer sur lui.

En exerçant ce repousser, nous apprenons à confier au système postural le soin de nous soutenir dans la verticalité avec les fibres toniques des muscles du dos.

Ces fibres sont à fonctionnement involontaire, à commande inconsciente et ne génèrent pas de déchets, pour peu que l’on respire suffisamment : on ne perçoit pas leur travail.

A l’opposé des fibres à commande volontaire qui génèrent de l’acide lactique, source de douleur.

C’est pourquoi, avec le repousser des ischions, on sent comme une force qui monte dans la colonne vertébrale, la force légère des fibres toniques infatigables.

Page suivante : programme du stage du 1 au 3 novembre : Cou souple, Épaules légères

 

 

Comments are closed.